E: admin@jobforboss.com | T: 514 398-9345

Le langage non verbal lors d’un entretien d’embauche ?

Le langage non verbal lors d’un entretien d’embauche ?

Comment adopter le bon langage non verbal lors d’un entretien d’embauche ?

Lors d’un entretien d’embauche, avoir un langage non verbal approprié est un facteur de succès qu’on néglige trop souvent. On dit que 93% de notre langage est non verbal : il est donc primordial de connaître les fondements du langage corporel pour faire bonne impression ! Voici quelques éléments à retenir.

La posture lors de l’entretien

Assoyez-vous le dos droit et tentez de vous placez un peu sur le bord de votre siège de façon à démontrer votre intérêt pour le poste. Certains suggèrent de pencher la tête un peu vers la droite pendant que votre interlocuteur parle pour qu’il sache que vous êtes attentif. Ne croisez surtout pas les bras, ce qui démontrerait votre fermeture.

La gestuelle et la poignée de main

Donnez une poignée de main ferme, sans toutefois broyer les doigts de l’autre personne. Pendant l’entrevue, évitez de pianoter nerveusement, de vous passer la main dans les cheveux fréquemment ou de bouger votre jambe sous la table frénétiquement. Laissez simplement vos mains sur vos genoux ou déposez-les sur le bureau pour montrer que vous êtes calme. Si vos mains tremblent, tenez fermement un stylo. Vous pouvez faire de petits gestes avec vos mains en parlant, mais des gestes trop amples seraient potentiellement distrayants pour le recruteur.

Le contact visuel

Il est important de regarder le responsable des embauches dans les yeux pendant votre échange ; un regard fuyant dénoterait un manque de confiance en soi. Cependant, il importe de ne pas fixer son regard trop longuement, ce qui serait parfois perçu comme une attitude de supériorité.

La façon de parler en entrevue

Articulez clairement, finissez toujours vos phrases et évitez les mots d’hésitation comme euh, ben, et les tics comme genre, t’sais, comme. Respirez par le ventre pour avoir une voix suffisamment forte, claire et posée. Une voix basse est un signe de manque de confiance en soi. Évitez également de mâcher de la gomme lors de votre entrevue.

Finalement, un simple conseil pour améliorer votre langage non-verbal lors d’un entretien d’embauche c’est de vous pratiquer devant le miroir aussi bête que cela puisse sembler ou avec un ami objectif. Le non-dit lors d’une entrevue est très important mais vous comprendrez que ce n’est pas suffisant que de travailler sur le non-verbal. Votre présentation, le contenu de vos réponses ainsi que la qualité de vos questions demeureront toujours les points fondamentaux à simuler en guise de préparation pour une entrevue.  Un coach professionnel dans ces cas-ci serait la meilleure personne pour vous aider. Les experts de Métivier Groupe Conseil sont là pour vous aider.